Mali ,

Introduction:


Itinéraires du voyage

JOUR 1 : PARIS / OUAGADOUGOU

Rendez-vous à l’aéroport CDG 1 – 3h. avant le départ. Une convocation aéroport vous parviendra avant le départ, vous indiquant les dernières informations. Départ de l’aéroport Roissy. Arrivée à Ouagadougou dans la soirée. Transfert, repas du soir et nuit à l’hôtel OK Inn.

JOUR 2 : DU BURKINA FASO AU PAYS DOGON

Nous prenons la direction du nord-ouest vers Ouahigouya, cité historique des Mossis, l’ethnie la plus importante du Burkina Faso. Après le passage de la frontière entre le Burkina Faso et le Mali, nous quittons la route pour emprunter des pistes qui traversent la plaine des Dogons. Ce sera l’occasion de voir de nombreuses cases à palabres, les « Toguna ». Par une piste escarpée, nous grimpons sur la falaise pour atteindre Dorou, point de départ de notre randonnée. Nuit sous la tente.

JOURS 3 à 7 : LE PAYS DOGON

Nous allons randonner et découvrir le site surprenant et unique au monde qu’est le pays Dogon. Accompagnés d’un guide Dogon, nous parcourons la falaise et atteignons de nombreux villages, perchés ou accrochés dans un chaos minéral de blocs de pierres. Le territoire de la falaise est défini par la paroi, les éboulis et la bande de terre cultivable enserrée entre la falaise et les dunes. La variété et la découverte sont constantes à chaque pas car, ici, tout à une signification : les portes des greniers à mil, les cases à palabres ornées de sculptures racontant la vie des ancêtres… Les Dogons seraient originaires de la région du Mandé. Chassés par différentes invasions, refusant de se convertir à l’Islam, ils ont suivi le cours du Niger, probablement vers le XIIè siècle, pour se cacher dans la falaise de Bandiagara. C’est un peuple paysan, qui cultive le mil et les oignons (leur seule monnaie d’échange) dans de petits champs quadrillés de rigoles dont leurs couvertures à damiers noir et blanc sont le symbole. Vivant retranchés dans leur falaise de Biandiagara, les Dogons ont conservé intacte une des plus fascinantes civilisations d’Afrique. Leur système de pensée complexe, tout à la fois mythologique, cosmologique et métaphysique «se projette en mille gestes et rites sur une scène où se meut une multitude d’hommes vivants », comme l’écrit Marcel Griaule. Nuits en bivouacs, sauf celle du septième jour qui se passera au campement de Sanga (hôtel de brousse).

JOUR 8 : DJENNE

Nous quittons le pays Dogon pour découvrir le delta du Niger et la ville de Djenné. C’est sans doute la plus remarquable ville du Mali pour son architecture. De son passé prestigieux, elle a su garder autour de sa célèbre mosquée un ensemble de maisons à l’architecture néo-soudanaise : maisons à étages qui ne comportent qu’une seule porte, à la façade ornée de piliers ou de pinacles de forme phallique. Repas du midi en ville et nuit en bivouac.

JOUR 9 : MOPTI

Nous rejoignons Mopti et visitons le marché et la ville. Mopti est appelée la Venise du Mali. Située au confluent du fleuve Niger et de son affluent le Bani, elle est transformée en presqu’île à la saison des pluies. Son port vit au rythme des crues et des décrues du fleuve, dans un fourmillement de gens, d’animaux, de barques, de véhicules et de marchandises diverses. Repas au Bozo (restaurant au bord du fleuve). Nuit à l’hôtel Kanaga.

JOURS 10, 11 & 12 : LE DELTA DU NIGER ET LE LAC DEBO

Nous embarquons sur une grosse pirogue pour remonter le fleuve Niger. Pendant deux jours, nous vivons au rythme du fleuve. Arrêt dans les villages Peuls et Bozos, puis observation des oiseaux sur le lac Debo. Nuits en bivouacs. Le troisième jour nous débarquons à Kona où nous retrouvons nos véhicules.

JOUR 13: RETOUR AU BURKINA FASO

De Kona nous repartons pour le Burkina Faso. Nuit à Ouahigouya dans l’hôtel de l’Amitié.

JOUR 14 : MANEGA ET LE LAC DE BAM:

Départ pour Manéga et son musée de la « bendrologie », ou langage du tam-tam. Trésor ethnologique qui réunit masques sacrés, instruments de musique traditionnels, pierres tombales, statues et reconstitutions de scènes de la vie sociale. Repas du midi dans un petit restaurant à Kongoussi (centre important de la culture du haricot vert, largement importé vers l’Europe) près du lac de Bam. Arrivée en fin d’après-midi à Ouagadougou, repas et nuit à l’hôtel OK Inn.

JOUR 15 : OUAGADOUGOU / PARIS

Visite libre de Ouagadougou, de son marché, de l’artisanat. Pension complète à l’hôtel, embarquement en soirée pour Paris : Départ : 21h35, arrivée à 06h00 le lendemain (jour 16).

Tarifs et conditions


La prestation comprend:

Le vol : Paris / Ouagadougou / Paris (vol régulier), taxes incluses (sous réserve d’augmentation) L’encadrement par un guide Dogon, un cuisinier et des chauffeurs . L’hébergement: 4 nuits d’hôtel de bonne catégorie à Ouagadougou, Djenné et Ouahigouya. 1 nuit en campement à Sangha, 9 nuits en bivouac Tente 2 places et matelas fournis. Les repas : en pension complète, nourriture à base de produits frais locaux et un complément de nourriture importé de France.

La prestation ne comprend pas :

L’assurance nous vous proposons deux contrats d’assurance, la Tous Risques et la Complémentaire aux cartes bancaires ( nous consulter pour les tarifs) .
Les frais de visa.
Les dépenses personnelles

* Sous réserve de disponibilités aériennes et hôtelières.

Attention :

Nos prix sont calculés sur la base négociée des tarifs aériens et hôteliers, ainsi que sur le taux de change et les taxes diverses en vigueur- en juillet 2010.
Des modifications significatives de ces bases peuvent entraîner une révision de prix.

Fiche d'inscription



si vous souhaitez nous renvoyer par courrier votre bulletin d'inscription, cliquez sur le lien ci-dessous pour le télécharger.

Bulletin d'inscription